fond carafe filtrante

Carafe Filtrante : choisir un filtre pour l'eau du robinet performant

💡 Guide d'achat 2019

La fonction de base d’une carafe filtrante est de filtrer l’eau du robinet avant de la consommer, mais pourquoi filtrer l’eau du robinet ?

En France, l’eau du réseau est potable et peut être bue sans aucun danger, mais elle contient des éléments qu’il peut être intéressant d’éliminer. On peut par exemple citer le chlore qui est souvent présent en quantité infime et donc inoffensive, mais qui laisse un gout désagréable à l’eau. Nous verrons ci-dessous qu’il existe d’autres éléments potentiellement présents dans l’eau et qu’une carafe filtrante peut éliminer.

On peut bien sûr choisir d’acheter de l’eau en bouteilles plutôt que de consommer l’eau du robinet, mais les inconvénients sont nombreux : en dehors de la dépense supplémentaire que cela génère, l’aspect peu écologique des bouteilles plastiques est bien évidemment important ; sans parler de la corvée d’achat et de transport de toutes ces bouteilles d’eau.

Il existe aujourd'hui de nombreux modèles de carafes filtrantes. Différentes sur de nombreux aspects comme le design, la forme, la taille et le prix. Il n'est donc pas toujours évident de choisir celle qui est le plus adaptée à nos besoins.

Nous verrons à travers ce guide le fonctionnement de ce produit, les bénéfices, ainsi que les points à relever pour choisir une carafe filtrante performante. Vous pourrez ainsi faire votre achat en toute connaissance de cause.

⭐ La star de ce mois d'août

Carafe Filtrante - Brita Style 2,4L

Doté d'un filtre dernière génération (charbon actif + résine échangeuse d’ions) et d'un capteur à LED intelligent, la dernière création de BRITA est actuellement l'une des plus aboutie et vendue du marché. La carafe Brita Style est actuellement proposée à moins de 35€ sur le site Amazon (avec livraison).

Voir sur Amazon
cuisine

Comment fonctionnent les carafes filtrantes ?

Durant ces dernières années, vous avez sans aucun doute déjà vu ou entendu une publicité pour des carafes filtrantes. Un exemple avec la vidéo ci-dessous.

Mais comment les carafes filtrantes fonctionnent-elles en détail ?

Dans leur grande majorité, les carafes filtrantes sont composées de trois éléments : un récipient dans lequel on va verser l’eau à filtrer, un filtre contenu dans une cartouche et la carafe à proprement parler, qui est le récipient dans lequel on va retrouver l’eau filtrée. C’est l’eau contenue dans cette partie qui coule dans les verres lorsqu’on utilise la carafe.

Puisque c’est l’élément essentiel de la carafe, regardons d’un peu plus près le filtre.

Les filtres de la plupart des carafes sont composés de charbon actif (à base de fibre de noix de coco par exemple).

Il existe des carafes utilisant un autre type de filtre à base de résine échangeuse d’ions. Ces types de carafes sont moins « généralistes » que les autres et ciblent spécifiquement certains éléments à éliminer. Nous reparlerons plus loin de ce type de carafes moins courantes.

carafe filtrante

Après ce rapide aperçu de ce qu’est et ce que peux faire une carafe filtrante, nous allons aborder maintenant de façon plus détaillée les avantages que peuvent procurer ces carafes par rapport à l’eau en sortie de robinet.

Que contient réellement l’eau du robinet ?

Même si elle est potable et donc propre à la consommation, l’eau du robinet subit tout au long du processus d’assainissement et d’acheminement divers traitements physiques, biologiques et chimiques afin d’en éliminer les germes et d’assurer que la quantité de composants indésirables reste en dessous des limites définies par des normes. Nous parlons ici d’éléments tels que le plomb, les pesticides, les phosphates et les nitrates.

Le mauvais gout de l’eau dont se plaignent beaucoup de personnes qui consomment l’eau du robinet vient principalement du chlore dont l’ajout a pour but d’éviter la prolifération des bactéries.

Il est important de noter que seulement 7 % de l’eau du réseau en France est utilisée pour être bue ou en cuisine. Ce qui explique que les traitements couramment utilisés ne sont pas pensés à la base pour de l’eau de boisson. On cite souvent le chlore pour son gout désagréable, mais il existe d’autres résidus non nocifs qui peuvent donner un gout à l’eau comme la rouille ou le sable.

On peut également constater occasionnellement une moins bonne qualité du fait de certains événements météorologiques ou même suite à des travaux sur le circuit de distribution.

Certains réseaux domestiques (la partie qui relie votre maison au réseau public) peuvent être anciens et introduire en faible quantité des métaux tels que le cuivre ou le plomb.

L’élevage intensif ou l’agriculture intensive peuvent, dans certaines régions comme la Bretagne, favoriser la présence de nitrates dans l’eau. Ces nitrates proviennent des nappes phréatiques ou des rivières dans lesquelles les engrais et déjections d’animaux se sont infiltrés à travers les sols.

Eau du robinet et eau en bouteille

Voici un comparatif publié en 2010 entre l'eau disponible au robinet et en bouteille.

 

Eau du robinet

Eau en bouteille (source minérale)

Origine

Captage souterrain à 60%

Captage souterrain à 100%

Étendue des captages

Très élevée

Moins élevée

Protection des captages

Pas toujours totale à cause de l’étendue des captages (risque de présence de nitrates, pesticides, métaux lourds…)

Sites protégés

Traitement de l’eau

Oui, en général avec du chlore et/ou de l’ozone

Interdit

Volumes produits

4,4 milliards de m3 facturés en 2004

10 millions de m3 / an

Utilisations

1% pour boire, soit 700L /personne/an

150L /personne/an (soit 20% de l'eau consommée pour boire)

Différence de composition, potabilité

Différence de composition suivant le captage de l’eau du robinet, la source et/ou la marque de l’eau minérale en bouteille. Même normes de potabilité

Critère prioritaire

La disponibilité des quantités (le traitement permettant de corriger un problème si besoin)

La qualité (traitement interdit)

Prix (rapport entre les 2)

1

100

Minéralisation (NB : la dureté de l’eau n’a pas  d’incidence sur la santé)

Variable selon le captage

Eau de source : composition variable selon le captage, en respectant les « normes de potabilité ». Eau minérale : composition constante et stable, concentrations minérales pouvant dépasser ces normes et être ainsi « hors-norme de potabilité » (avis médical conseillé).

Qualité sanitaire

Variable mais toujours en respectant les normes en vigueur.
Peut contenir :
- Des nitrates (norme = 50mg/l, mais attention si teneur supérieure à 15mg/l).
- Du plomb (maxi = 5mg/l, cette norme va être abaissée),
- Des pesticides (0,1mg/substance/l et 0,5mg/l au total = norme plus sévère que celle de l’OMS).
- Des résidus médicamenteux (non normés)
- Du radon (non normé)
- De l’aluminium

Naturellement saine avant embouteillage. Peut contenir des substances liées au plastique :
- Antimoine dans les bouteilles en PET (se concentre lors du stockage des bouteilles)
- L’université Goethe de Francfort rapporte que 12 eaux minérales analysées sur 20 ont une activité hormonale élevée, mais le Professeur Narbonne (expert auprès de l’AFSSA) conteste la méthodologie et les résultats de cette étude.
- D’après l’OMS, certaines substances sont difficiles à déceler suite au stockage long et à température supérieure à celle de l’eau du robinet.
- D’après la DGCCRF, en 2007, 22% des eaux en bouteilles ne seraient pas conformes par rapport aux normes et informations légales (environ 11% pour l’étiquetage non conforme, et 11% pour le dépassement des normes).

Contrôles de qualité sanitaire

Produit alimentaire très contrôlé (contrôles souvent très stricts). Obligation d'informer régulièrement le consommateur

Plusieurs centaines/jour. Pas d'obligation particulière d'information en cas de variation accidentelle par rapport à l'étiquetage

Protection de l’environnement

Pas de déchet de bouteille d'emballage. Energie nécessaire au traitement de l'eau, mais indépendant des produits pétroliers. Eau usées recyclées

Environ 10kg de dechets/personne/an. Très dépendant des produits pétroliers (fabrication des bouteilles, transport…). 1L d'eau embouteillé nécessite 5L d'eau. La fabrication d'une bouteille rejette dans l'atmosphère : 135g de CO2 (équivalent à 1km en voiture), 2,3g d'hydrocarbures, 1,4g d'oxyde de soufre, 1,2g d'oxyde d'azote, 1g de CO

Stockage

Stockage dans les tuyaux de la maison, d'où la nécessité de faire un peu couler l'eau avant consommation après une absence prolongée

Aucune information sur la durée du stockage, alors que la qualité de l'eau en dépend, mais présence de la DLUO (date limite d'utilisation optimale) sur la bouteille

Praticité pour le consommateur

Disponible 24/24h, donc pas de stockage chez le consommateur. Fraiche, peut être consommée en l'état, même en été

Nécessite de s'approvisionner. Packs lourds à manipuler. Conserver à l'abri du soleil et de la chaleur. Consommer rapidement après ouverture (48h)

Goût / vertus

Goût de chlore parfois

Goût spécifique à chaque eau

L’eau du robinet est bactériologiquement saine mais peut contenir des impuretés, comme indiqué plus haut. De plus, elle a parfois un goût de chlore désagréable. Inversement l’eau en bouteille comporte aussi quelques risques et a l’inconvénient de son prix et de la pénibilité de son approvisionnement. Dès lors il est tentant de filtrer à domicile les impuretés contenues dans l’eau du robinet.

Quels éléments sont retenus par les filtres des carafes ?

Tous les modèles de carafes filtrantes permettent de diminuer la concentration des éléments suivants : Pesticides, chlore, tartre (calcaire), métaux lourds tels que zinc, aluminium, plomb, mercure, etc. Ces éléments ne devraient pas être présents dans de l’eau potable destinée à être consommée quotidiennement.

Certains modèles possèdent des cartouches de filtration spécifiques qui retiennent également les nitrates (voir mention sur les caractéristiques de la carafe).

En revanche, les oligo-éléments, les sels minéraux et le fluor essentiels pour la santé ne sont pas retenus par les filtres des carafes.

À quoi peut-on s’attendre après filtration ?

La première chose que vous constaterez, et c’est sans doute la plus flagrante, est la différence de gout de l’eau filtrée. Elle est sans conteste meilleure, et même les cafés ou thés préparés avec cette eau filtrée auront un meilleur gout.

café et thé avec une carafe filtrante

Ensuite, vous constaterez assez rapidement (sauf si vous habitez dans une région où l’eau n’est pas du tout calcaire), la disparition des traces de calcaires sur vos appareils tels que cafetières, bouilloires ou autres.

Vous pouvez bien entendu utiliser de l’eau filtrée pour les autres appareils ménagers tels que le fer à repasser (qui appréciera fortement cette eau sans tartre), pour laver les vitres, etc.

Les plantes

Les plantes n’apprécient pas certains éléments présents dans l’eau du robinet comme le chlore. Les arroser avec de l’eau filtrée leur fera autant de bien qu’à vous. Cela peut également permettre de faire disparaitre les vilaines traces de calcaire que l’on peut voir sur certains types de pots et de bacs. Même pour la pulvérisation des feuilles, l’eau filtrée fera des miracles en évitant de charger les feuilles de calcaires et autres résidus (merci au site Floralia Nature pour leur contribution).

Les autres avantages de l’eau filtrée

Comme nous l’avons déjà évoqué, le remplacement des bouteilles d’eau en plastique par une carafe filtrante a un impact économique et écologique énorme. En effet, on estime la consommation à 4,5 milliards de bouteilles par an en France (environ 184 litres par an et par personne) !

La fabrication de ces énormes quantités de bouteilles est polluante et leur recyclage également, sans compter l’impact écologique du transport de toute cette eau en bouteilles, puis des bennes de tris contenant les bouteilles vides.

La bonne nouvelle, c’est que le passage de l’eau en bouteilles à l’eau filtrée est un geste écologique avec un impact énorme et qui est facile à faire puisque présentant beaucoup d’avantages.

Au niveau du budget, une carafe filtrante coute généralement entre 15 € et 40 € suivant les modèles et les marques. En tenant compte du prix des filtres, on estime le coût d’un litre d’eau filtrée entre 5 et 10 centimes d’euros. L’eau en bouteille coute en moyenne 50 centimes d’euro le litre. Vous pouvez calculer facilement l’économie potentielle en fonction de votre consommation actuelle de bouteilles d’eau.

Inutile d’évoquer également la disparition de la corvée de transport des bouteilles du rayon au caddie, du caddie au coffre de la voiture et de la voiture à la maison…

bouteille eau plastique

Comment choisir une bonne carafe filtrante ?

Il existe plusieurs critères pour choisir une carafe filtrante :

  • La technologie de filtration
  • Le prix
  • La capacité, le design, l’encombrement, etc.

La technologie

Pour bien choisir une carafe filtrante, il faut avant tout connaître les différents types de filtres qui sont proposés sur le marché et leurs avantages.

Il existe deux grands types de filtration : les filtres à charbon actif et les filtres à résine échangeuse d’ions.

Ces deux types de filtres agissent différemment dans leur action de purification, et sont basés sur des principes physiques et chimiques différents.

Filtres à charbon actif

Il s’agit de la technique de filtration la plus courante dans le monde des carafes. Les filtres sont constitués de charbon actif (généralement fabriqué à partir de fibre de noix de coco) qui absorbe la majorité des polluants et résidus dont nous avons parlé précédemment. Il élimine également les odeurs désagréables les mauvais gouts.

Ce type de filtration est très efficace pour filtrer l’eau du robinet pour une consommation quotidienne. Ces filtres ont une action générique et largement suffisante pour la majorité des eaux, mais peuvent parfois être insuffisants si la qualité de l’eau est vraiment mauvaise.

Certains modèles de filtres à charbon actif ont également une action désinfectante par la diffusion d’une très légère quantité d’argent qui empêche la croissance des bactéries.

Filtre à résine échangeuse d’ions

Ces modèles de filtres fonctionnent par réaction chimique entre la résine qu’ils contiennent et certaines substances nocives présentes dans l’eau. Cette réaction chimique élimine les polluants ciblés ou les transforme en éléments inoffensifs.

Les filtres à résine échangeuse d’ions ont une action beaucoup plus spécifique, et les substances qu’ils parviennent à éliminer doivent être précisées sur les caractéristiques par le fabricant.

Si vous n’avez pas de besoins particuliers ou ne connaissez pas les polluants présents dans votre eau, il est conseillé de choisir un type de filtre mixte permettant l’échange d’ions positifs et négatifs, car il existe également des filtres uniquement négatifs ou positifs ciblant des molécules particulières.

Ce type de filtre a donc une action bien spécifique et est conseillé après avoir effectué une analyse de l’eau de votre robinet pour connaître les polluants qu’elle contient.

Quelle est la meilleure technologie ?

Malheureusement, il n’est pas possible de répondre à cette question de façon catégorique, car la réponse est spécifique à chaque cas. Nous vous conseillons cependant de garder en tête que les filtres à charbon actif sont beaucoup plus polyvalents et éliminent la plupart des éléments indésirables présents dans l’eau, mais un peu moins « en profondeur » que les filtres à résine échangeuse d’ions. Ces derniers sont beaucoup plus spécifiques, mais traitent les polluants plus en profondeur.

Si vous devez choisir entre ces 2 technologies, notre réponse serait donc :

  • Si vous ne souhaitez (ou ne pouvez) pas analyser votre eau et si vous voulez avoir une carafe filtrante efficace sans risque de vous tromper, optez pour un modèle à charbon actif.
  • Si vous voulez optimiser la filtration en éliminant complètement un (des) élément(s) détecté(s) dans votre eau suite à une analyse, optez pour un modèle à échanges d’ions.

Il existe toutefois des filtres qui sont composés de ces deux technologies en même temps comme la Brita MAXTRA+ (disponible avec la Brita Style notamment). Vous pouvez les trouvez en lot à part en suivant ce lien.

fonctionnement filtre carafe filtrante

Le choix de la marque est donc important, car elles n’utilisent pas toutes exactement les mêmes technologies. Il peut donc être intéressant de faire des recherches et de comparer les avis sur les différents modèles.

Le prix

Lorsqu’on achète une carafe filtrante, il faut bien garder en tête que ce n’est pas le prix de la carafe en elle-même qui est important, mais plutôt le prix des cartouches de filtres. En effet, les revendeurs proposent souvent des réductions ou des offres alléchantes pour attirer le client, mais une carafe à prix cassé peut cacher un coût d’utilisation élevé.

Avant de vous décider pour l’achat, il est donc important de regarder le prix des cartouches sur le long terme, en tenant compte du fait que les filtres doivent être changés tous les mois.

Il est essentiel également de rapprocher ce coût d’utilisation de l’efficacité de la carafe, mais surtout de ses cartouches de filtration. Plusieurs sites internet permettent d’avoir des avis sur les différents modèles et même des retours sur leur utilisation au fil du temps.

Nous avons comparé les caractéristiques de plusieurs modèles de carafes vendues en ligne sur internet et situées dans une fourchette de 15 € à 35 €. Nous avons constaté deux gammes différentes parmi ces modèles :

  • Les carafes dont le prix tourne autour de 15 € sont généralement efficaces, mais il est difficile de savoir ce qu’elles filtrent puisque c’est rarement indiqué clairement. De plus, elles ne sont pas équipées d’écran ou d’indicateur pour suivre l’usure du filtre et son besoin de remplacement. Certaines d’entre elles ne rentrent pas dans la porte du réfrigérateur et sont un peu difficiles à nettoyer.
  • Les modèles dont le prix se situe autour de 30 €, comme celles de la marque BRITA ou encore Wessper affichent clairement la liste des substances éliminées par le filtre. En revanche, les modèles de la marque Wessper sont un peu moins bien conçus que ceux de chez BRITA, notamment pour le nettoyage et le stockage dans la porte du réfrigérateur.

La capacité, le design et autres critères

Avant d’effectuer votre achat, il vous faut considérer un autre critère important qui est la taille de la carafe filtrante. En réalité, il faut prendre en compte deux notions différentes à propos de la taille : la capacité et l’encombrement.

Concernant la capacité, la plupart des modèles offrent une capacité entre 2 et 3 litres. Mais il existe également des modèles de grande capacité allant jusqu’à 4 litres, et des modèles de petite capacité d’une contenance d’environ 1 litre. Ces derniers modèles sont généralement conçus pour un usage individuel et ont souvent la forme d’une bouteille.

Il est évident que le choix de la capacité dépendra de vos besoins et de la taille de votre famille. Pour vous guider dans votre choix, nous estimons qu’une carafe entre 2 litres et 2,5 litres est un bon choix, car elle contiendra suffisamment d’eau pour ne pas devoir la remplir trop souvent, tout en évitant les gaspillages ou les risques bactériens. En effet, l’eau filtrée par la carafe doit être consommée dans la journée pour éviter d’une part un développement bactérien et d’autre part, que l’eau perde ses qualités suite à une trop longue exposition à l’air libre.

Au-delà de la capacité, l’encombrement est également à prendre en compte avant l’achat. La conception et la forme de certains modèles peuvent être difficiles à ranger dans la porte d’un réfrigérateur par exemple.

Puisqu’elle sera présente en bonne place sur votre table, il est évidemment important que le design de votre carafe vous convienne et trouve sa place dans votre intérieur. Certains fabricants offrent la possibilité de choisir la couleur de leurs modèles.

Aspects pratiques

Après ce tour d’horizon des carafes filtrantes, nous allons nous pencher sur quelques aspects pratiques liés à leur utilisation.

Les filtres

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est très important de changer les filtres régulièrement. La fréquence dépend de l’utilisation de la carafe, mais une bonne règle est de les changer une fois par mois. Lors du choix de la carafe la présence d’un compteur de temps ou mieux encore, d’un capteur de quantité filtrée (ou quantité d’eau versée) est un plus très appréciable pour vous simplifier la vie.

Le remplacement régulier du filtre permet d’assurer que votre carafe restera toujours efficace. En effet, les substances qui composent les filtres s’épuisent et perdent de leur propriété au fil du temps et des filtrations.

Chaque fabricant a ses propres méthodes de fabrication et souvent ses propres formats et modèles de cartouches filtrantes. Il est impératif de toujours utiliser les modèles de filtres compatibles avec la carafe. Certaines grandes marques ont des modèles de cartouches qui sont compatibles avec plusieurs modèles de carafes de la marque. Cela peut entrer en ligne de compte lors du choix si vous avez par la suite l’intention de posséder plusieurs carafes.

Le plus souvent, les cartouches sont vendues par lots, ce qui permet d’avoir toujours des filtres d’avance.

Entretien de votre carafe filtrante

Il est très important de prendre en compte l’entretien de la carafe avant son achat, car des coûts supplémentaires peuvent être liés à cet entretien.

Le principal problème qui peut subvenir lors de l’utilisation d’une carafe filtrante est le développement de micro-organismes bactériens nocifs pour la consommation. Ce développement peut-être facilement évité en respectant quelques mesures d’hygiène assez simples.

La première règle est de veiller à ne jamais laisser d’eau dans la carafe pendant plus d’une journée. En renouvelant l’eau régulièrement sur ce rythme, les bactéries nocives ne pourront pas proliférer. Il faudra donc évaluer la capacité de votre carafe en fonction de votre besoin journalier.

L’autre règle essentielle est de bien nettoyer la carafe, et de le faire assez régulièrement pour éviter que des dépôts, des bactéries ou des traces vertes n’apparaissent dans les recoins où l’eau stagne.

La plupart des carafes sont fabriquées en plastiques durs et se démontent facilement. Cette facilité de démontage et de nettoyage est également un critère important à prendre en compte lors de l’achat.

Quelques fabricants proposent des carafes qui peuvent être mises au lave-vaisselle, mais toutes ne le supportent pas, alors vérifiez bien les indications données pour le modèle.

Attention, seule la carafe elle-même peut être lavée. Il ne faut pas laver le filtre, mais le remplacer périodiquement.

Nous vous mettons à disposition le manuel d'une carafe filtrante de marque Brita où l'ensemble de ces différents points est bien abordés.

Où acheter une carafe filtrante ?

Le site Amazon est particulièrement adapté pour choisir et commander ce genre de produits. Vous y trouverez, en plus d’un catalogue assez vaste, de nombreux avis sur les produits, qu’il est parfois difficile de retrouver sur d’autres sites marchands. Comme vous l'aurez compris, les filtres sont à changer tous les mois pour obtenir une eau parfaitement filtrée. Nous vous recommandons donc dès l'achat de prévoir l'usage de votre carafe filtrante sur plusieurs mois en prenant un pack avec un lot de filtres adaptés afin de réduire les coûts. Les cartouches MAXTRA+ nous semble le meilleur compromis actuel car elles disposent de 2 systèmes de filtration en même temps. Un pack comme celui-ci est donc parfaitement adapté sans être trop cher (vous aurez un stock d'eau filtré pour une année entière).

Conclusion

Vous avez maintenant tous les éléments pour choisir la carafe filtrante qui vous conviendra et qui rendra votre eau meilleure à tous les points de vue.

Nous espérons que nos conseils vous permettront de simplifier votre choix et d’effectuer votre achat en toute tranquillité. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez rajouter des informations ou pour proposer un nouveau produit intéressant à présenter.

Carafe Filtrante .Fr : Tous droits réservés. Mentions légales.